Annuaire urbanisme | Stats de trafic| Soumettre un site | Contact

 

Dentiste ISO 11143 St-Eustache - Nous n'employons que des séparateurs d'amalgames biodégradables qui sont ensuite conservés dans des réservoirs hermétiques et non pas déversés dans le système de récupération des eaux usées de la municipalité de St-Eustache. Tous nos drains sont munis d'intercepteurs et de caissons de stockage parfaitement étanches, certifiées ISO 11143 et inspectés à chaque année.

Dentiste St-Eustache SolmeteX

Depuis l'année 2005, toutes les cliniques dentaires de St-Eustache ont dû cesser de rejeter leurs eaux usées dans les égouts de la Ville car le Ministère de l'Environnement, suite à de nombreuses études, considère que les contaminants mercurés, même à dose infinitésimales par grand volume d'eau, présentent un risque de toxicité pour la biosphère à très long terme. Le fait est que le mercure contamine très lentement la chaîne de reproduction des poissons en aval et s'inscrustedans le lit des cours d'eau pour des millions d'années sans possibilité réaliste d'être récupéré à grande échelle. Or, les produits de la pêches en provenance de la Rivière-des-Prairies, du Fleuve St-Laurent mais surtout de l'estuaire, de la Baie des Chaleurs et de l'Atlantique sont consommés par des millions de Québécois chaque année, menaçant leur santé.

Des études récentes ont toutes démontré que les taux avaient commencé à augmenter vers l'an 1880 jusqu'à atteindre une augmentation spectaculaire durant la décennie 1990. Les "plombages" contiennent des traces de mercure captif et sans danger véritable en bouche mais qui produit des déchets de pose et de fabrication lors de la réparation d'occlusions dentaires et le colmatage des caries. Pour chaque plombage, plus du double du matériel utilisé se retrouve tout bonnement rejeté dans les eaux usées de toutes les villes de la province. Avec plus de 2500 cliniques dentaires en activité, dont 8 dans une municipalité de taille moyenne comme St-Eustache (estimation à environ 45 000 habitants), 132 à Laval (410 000), 372 sur l'Île de Montréal (1.9 million), 18 à Longueuil (235 000) ou encore 14 à Brossard (86 000), ce n'était pas moins de 1000 dentistes dans la région métropolitaine qui rejetaient chaque année une masse de mercure pesée au kilo.

Le problème central de ce métal (dont le sigle est Hg sur le tableau périodique des éléments) c'est qu'il s'agit non pas d'un matériau "dur" comme on s'y attend d'un métal mais d'un liquide possédant des propriétés extrêmement "divisibles". Lorsqu'il est versé dans de l'eau, il se sépare en une effroyable quantité de micro particules de taille très fines qui se répandent ensuite sur une grande distance dans les cours d'eau. Chaque particule rejetée peut par exemples parcourir des centaines de miles nautiques avant de s'arrêter et se fixer. Ce voyage en suspension contamine la faune et la flore marine très loin de la source d'origine, jusque même dans les profondeurs abyssales de l'Océan Atlantique, contaminant au final les crustacés.

Pire encore, le mercure qui était autrefois rejeté par les cliniques de dentistes a l'étonnant propriété de s'évaporer, circuler dans le ciel, s'emprisonner un moment dans les nuages, et se trouver à être pulvérisé sur les zones agricoles via les précipitations normales.

Cette contamination tous azimuts s'impose donc comme un problème sanitation non pas seulement régional mais mondial.

Les cliniques dentaires produisent aussi d'autres agents dont la toxicité a été démontrés, notamment des agents employés dans la fabrication de chaque implant dentaire comme les méthylmercures. En collaboration avec le Gouvernement fédéral, l'Association dentaire ADC ont développé une stratégie pour capter à la source les contaminants dentaires et ensuite disposer de ceux-ci proprement dans des centres de récupération dont le protocole respecte les normes ISO imposées par les instances environnementales.

Les "séparateurs d'amalgame" sont des filtres qui captent de 95% à 100%. En cas de mauvais fonctionnement, ne négligence au niveau de l'entretien ou de fuite responsable, le propriétaire dentiste s'expose à des amendes mais aussi et surtout à la suspension de son permis d'exploitation sur la territoire de sa municipalités. Les manquements répétés peuvent même exposer le dentiste à une radiation de la part de son Ordre professionnel.

En plus des séparateurs récupérant les molécules mercurielles, le dentiste doit posséder les équipements appropriés pour capturer et stocker les tampons et serviettes absorbantes souillées, fluides et déjections buccales, ainsi que les déchets bio-médicaux (par exemple les dents extraites ne peuvent pas être simplement jetées aux rebus).

Dentiste Brossard Résines 100% Biocompatibles - Nous possédons les équipements les plus perfectionnés fabriqués par les manufacturiers Metasys, SolmeteX et COMPACT Dynamic répondant aux critères les plus élevés de l'industrie en matière de récupération hygiénique ainsi que des appareils de. PRF-A et de radiographies 3D de Planmeca Promax. Possibilité de prise de rendez-vous pour nettoyage le jour même. Nous disposons d'un stationnement de 100 places et sommes situés au coin du Boulebard Tascherea et de la sortie Sud du Pont Champlain.

Séparateur d'amalgame dentaire

 

 

 

 


 
 Liens publicitaires

Système d'aspiration dentaire Metasys

---

En complément :

Machine de récupération de salive, dentifrice et liquides dotée d'un mécanisme automatique de régulation de flux à cellules photo-électrifiées pour amalgamer les déchets contenant du mercure en préservant ceux-ci des égouts municipaux. Équipement sans entretien et ne nécéssitant pas l'utilisation de désinfectants artificiels. Extrémités des tubes à usage unique pour protéger le patient.